En juillet les éoliennes poussent à La Jacterie

Depuis quelques semaines il y a beaucoup d’activité sur le parc. C’est le 21 juin dernier que les premiers composants des éoliennes sont arrivés. Les convois exceptionnels se sont succédés pendant une semaine pour livrer les pales, puis les nacelles et enfin les éléments des tours.

convoi

Le déchargement est une opération délicate nécessitant deux grues pour chaque pale.

dechargement

Une fois les pièces arrivées, le montage de la première éolienne a pu débuter à partir du 28 juin.Pour cela une grue de 700 tonnes a été installée.

grue

Le levage de la première éolienne a démarré le 28 juin. L’installation de la grue est une étape essentielle, en particulier la stabilité au sol. Il faut pouvoir lever à 100 mètres de hauteur, la nacelle équipée de la boite de vitesse soit une charge d’environ 95 tonnes.

Avec tous ses équipements, la grue pèse 700 tonnes. Elle est démontée après chaque levage, transportée « en pièces » puis remontée pour l’éolienne suivante.

montage

Le 4 juillet en matinée, les équipes de montage soulèvent le rotor jusqu’à la nacelle.

Le mât est composé de 5 fûts, livrés au fur et à mesure de la construction. Le poids cumulé des 5 éléments est de 295 tonnes. C’est le premier élément le plus lourd (71 T pour une hauteur de 12,72 m). Il contient les principaux équipements pour le fonctionnement de la machine, notamment le transformateur électrique.

eolienne

L’éolienne N°2, la grue principale est démontée et transférée sur le site N°1.

Visite du chantier pendant le montage

Nous essayons d’organiser une visite du chantier, idéalement le jour du levage des pales. C’est le moment le plus spectaculaire à découvrir.

Cette visite est prévue le 18 ou le 19 juillet (ou bien le 20). L’avancement du chantier est lié aux contraintes des équipes, mais « l’ennemi n°1 » du montage des éoliennes, c’est le vent !!

Pour les personnes intéressées, retenez ces dates si vous avez la possibilité de vous libérer sur semaine. Nous confirmerons le jour retenu le we prochain. Mais jusqu’au dernier moment, il restera l’incertitude de la météo.

En attendant, si vous avez l’occasion de passer près de la Jacterie, vous pourrez observer les « morceaux » d’éolienne posés au sol, mais surtout venir admirer les deux premières machines déjà installées.